Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'accident d'un train de banlieue dans une gare du centre de Buenos Aires a causé mercredi la mort de 50 personnes et fait au moins 703 blessés, selon un nouveau bilan annoncé jeudi par les autorités. Quarante-six personnes demeurent hospitalisées.

"Il y a six hommes et cinq femmes pas encore identifiés", a indiqué le directeur de la Défense civile, ajoutant: "Nous prenons des photographies et les montrons aux familles, afin qu'elles ne soient pas en contact avec les corps".

Le train, qui assurait mercredi la liaison entre la périphérie ouest de Buenos Aires et le centre-ville, transportait environ 2000 passagers. Il a percuté pour une raison encore inconnue le heurtoir du quai à son arrivée dans la gare.

Matériel des années 1960

Le pays enregistre régulièrement des accidents, comme en 2011, avec trois collisions, dont deux meurtrières. Le matériel roulant sur cette ligne date des années 1960. Les chemins de fer argentins ont été privatisés dans les années 1990.

Cet accident est le troisième plus grave recensé en Argentine, après ceux de Benavidez, qui avait fait 236 victimes en 1970, et celui intervenu en 1978 dans la province de Santa Fé, avec 55 morts.

ATS