Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le héros gallois de la finale de la Ligue des champions 2018 Gareth Bale, le latéral brésilien Daniel Alves, ou encore la légende italienne Gianluigi Buffon:

L'équipe type des stars qui ne participeront pas au Mondial 2018 en Russie a de quoi donner des regrets aux amateurs de football.

Gardien: Buffon (Italie)

Un monument. Référence mondiale à son poste, Buffon incarnait à lui seul l'équipe d'Italie depuis 175 sélections. Il rêvait de raccrocher les gants après une sixième Coupe du monde à 39 ans. Mais un barrage perdu contre la Suède l'en a empêché, lui qui avait entamé son histoire avec la "Nazionale" par un barrage, il y a pile 20 ans. "Je suis désolé, désolé, désolé. Pas pour moi mais pour tout le football, parce que nous avons échoué", avait-il lâché en larmes à la télévision italienne.

Défenseurs: Daniel Alves (Brésil), Bonucci, Chiellini (Italie), Ghoulam (Algérie)

Il ne lui manquait plus que ce trophée pour garnir l'un des palmarès les plus impressionnants du football mondial. Mais Daniel Alves (35 ans), blessé à un genou avec Paris près d'un mois avant le début du tournoi, a peut-être manqué sa dernière chance de soulever la Coupe du monde. Le latéral brésilien fait partie des forfaits majeurs à l'image de Kamil Glik (Pologne), Alex Oxlade-Chamberlain (Angleterre), ou Dimitri Payet (France).

De son côté, Faouzi Ghoulam (27 ans) symbolise l'échec d'une des sélections favorites pour la qualification en zone Afrique. Huitième de finaliste en 2014, l'Algérien manquera une Coupe du Monde pourtant très nord-africaine avec la présence du Maroc, de la Tunisie et de l'Egypte.

Quant à la charnière composée de Leonardo Bonucci (31 ans) et Giorgio Chiellini (33 ans), longtemps le symbole de la discipline tactique du football italien, elle ne pourra pas se frotter aux meilleurs attaquants de la planète. Les deux hommes ont pourtant participé à deux finales de Ligue des champions en trois ans avec la Juventus Turin, avant que Bonucci ne rejoigne l'AC Milan l'été dernier. Leur complicité s'en remettra-t-elle ?

Milieux: Msakni (Tunisie), Vidal (Chili), Pjanic (Bosnie)

Il aurait dû être l'une des révélations du Mondial-2018 mais une terrible blessure au genou a brisé le rêve de Youssef Msakni (27 ans), atout offensif no 1 des "Aigles de Carthage". "Pour le foot tunisien, c'est comme Messi pour l'Argentine ou Cristiano pour le Portugal. Quand il n'est pas là, c'est catastrophique", confiait même son sélectionneur à l'AFP.

Quant à Arturo Vidal (31 ans) et Miralem Pjanic (28 ans), ils ont été impuissants à qualifier leurs nations respectives, le Chili et la Bosnie. Les Bosniens avaient franchi l'obstacle il y a quatre ans, se qualifiant pour le premier Mondial de leur histoire, tandis que le Chili était passé à deux doigts d'éliminer le Brésil en huitièmes de finale (élimination aux tirs au but), après avoir écoeuré l'Espagne 2-0 en phase de poules.

Attaquants: Robben (Pays-Bas), Benzema (France), Bale (Pays de Galles)

Le pays de Galles de Gareth Bale (28 ans) avait été l'une des sensations de l'Euro-2016, où il n'avait été éliminé qu'en demi-finale. Mais le Mondial-2018 ne sera pas porté par la ferveur des supporters gallois, la faute à une 3e place lors des éliminatoires. A l'inverse du voisin ukrainien, la Russie n'aura pas la chance de voir ses spectaculaires retournés acrobatiques.

Sa 4e victoire en Ligue des champions n'a pas fait bouger Didier Deschamps d'un iota. Ecarté de l'équipe de France depuis novembre 2015 et sa mise en examen dans l'affaire de chantage à "la sex-tape", Karim Benzema (30 ans) est toujours loin d'un retour en bleu. Le sélectionneur décrit même son absence comme nécessaire pour "l'équilibre" de son groupe actuel.

Le "Hollandais volant" Arjen Robben (33 ans), déjà absent de l'Euro-2016, ne réussira pas l'exploit de monter sur le podium d'un 3e Mondial d'affilée après la 3e place en 2014 et la 2e en 2010. Le supersonique ailier a inscrit un doublé pour l'honneur lors du match de poule l'opposant à la Suède, sans pouvoir sauver les "Oranje" de l'élimination. Il a pris sa retraite internationale dans la foulée.

. Remplaçants :

Jan Oblak (gardien/Slovénie)

Antonio Valencia (latéral/Equateur)

Kamil Glik (défenseur/Pologne)

Matija Nastasic (défenseur/Serbie)

Alex Oxlade-Chamberlain (milieu/Angleterre)

Dimitri Payet (milieu/France)

Manuel Lanzini (milieu/Argentine)

Leroy Sané (ailier/Allemagne)

Alexis Sanchez (ailier/Chili)

Pierre-Emerick Aubameyang (attaquant/Gabon)

Edin Dzeko (attaquant/Bosnie)

Mauro Icardi (attaquant/Argentine)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS