Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bulgari, qui sera présente à Baselworld, emploie 530 personnes en Suisse, dont 310 à Neuchâtel (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

La marque de luxe italienne Bulgari, dont le pôle horloger est basé à Neuchâtel, a enregistré des résultats positifs en 2017. La joaillerie est en forte croissance, mais les autres secteurs ont aussi progressé.

"La joaillerie est devenue l'activité de très loin la plus importante puisqu'elle a connu des taux de croissance très élevés - à deux chiffres - ces cinq dernières années", a déclaré le directeur général, Jean-Christophe Babin, dans une interview à l'Agefi parue vendredi. Le groupe français LVMH, propriétaire de Bulgari, ne donne toutefois pas de chiffres par marque.

Les autres activités ont aussi "très bien performé", a ajouté Jean-Christophe Babin. Outre la joaillerie, la marque est présente dans l'horlogerie, les parfums et la mode et la maroquinerie.

Pour 2018, "nous anticipons" le même développement, soit une nouvelle poussée de la joaillerie. "Ce n'est n'est pas uniquement une prévision mais aussi une volonté", a précisé le directeur général.

Bulgari emploie plus de 530 personnes en Suisse, dont 310 à Neuchâtel. "Nous prévoyons une légère augmentation de nos effectifs en 2018", a expliqué Jean-Christophe Babin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS