Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tadesse Abraham a mis fin à une longue disette à la Corrida bulloise. Le Genevois s'est imposé dans la cité gruérienne, ce qu'aucun coureur helvétique n'avait réussi depuis Pierre Délèze en 1993.

Déjà sacré en 2008 et 2011, mais alors qu'il courait encore pour l'Erythrée, Tadesse Abraham a bouclé les 8 km en 23'03. Battu sur le fil l'an dernier, le spécialiste du marathon n'a, cette fois-ci, pas pris le risque d'une arrivée au sprint. Et c'est légèrement détaché qu'il a franchi la ligne devant deux Kényans, Patrick Ereng (à 10'') et Dickson Kurui (à 22'').

Avec désormais trois victoires à Bulle, le néo-Helvète - il a été naturalisé en 2014 - reste encore à bonne distance du record de Pierre Délèze, titré à sept reprises dans la Grand-Rue. Le Valaisan était d'ailleurs en tribune samedi soir, lui qui était l'invité d'honneur de cette 40e édition de la Corrida.

Dans la course dames, la victoire est revenue à l'Ethiopienne Helen Bekele, déjà gagnante cette année du marathon de Lausanne et du semi-marathon de Genève. A l'issue des 6 km du parcours, elle s'est imposée nettement devant les Kényanes Betty Chepwony et Gladys Kiprotich, larguées à 50 secondes.

Meilleure Suissesse de la soirée, la Soleuroise Martina Strähl s'est classée au 4e rang, juste devant les Valaisannes Laura Hrebec et Leanie Schweickhardt.

A noter finalement que cette 40e édition a enregistré 4842 inscriptions, un record.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS