Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"CHARLIE HEBDO" ATTAQUÉ: Alors qu'une opération des forces d'élite françaises tentaient de "neutraliser" les frères Kouachi en Ile-de-France, au moins deux personnes ont été tuées au cours de la fusillade qui a éclaté vendredi à la mi-journée dans une épicerie casher porte de Vincennes à Paris. Le périphérique parisien a été coupé dans les deux sens. Un appel à témoins sur l'assassinat de la policière a été lancé.

"C'est le tireur de Montrouge" qui est impliqué dans cette prise d'otage, a affirmé l'une des sources proches du dossier. Une personne au moins a été blessée, selon les mêmes sources. Le procureur de la République a immédiatement annoncé l'ouverture d'une enquête par la section antiterroriste du parquet de Paris.

NUCLÉAIRE IRANIEN: Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, et le secrétaire d'Etat américain John Kerry, se rencontreront mercredi prochain à Genève, a déclaré un haut négociateur iranien. Cette réunion interviendra dans le cadre des négociations nucléaires entre l'Iran et les pays du groupe 5+1.

MM. Zarif et Kerry "se rendront le 24 Dey (14 janvier, NDLR) à Genève pour se rencontrer et donner les directives nécessaires avant les négociations de leurs adjoints" sur le dossier nucléaire iranien, a déclaré l'un des principaux négociateurs iraniens, Abbas Araghchi, cité par l'agence ISNA.

POLITIQUE MONÉTAIRE: Le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis accueille avec une satisfaction prudente le bénéfice annoncé par la Banque nationale suisse (BNS). Cet argent doit servir à rembourser les dettes, indique-t-il. Parmi les quelques cantons contactés par l'ats, celui du Jura relève la nécessité de maintenir le programme d'économies.

"C'est positif, c'est conforme aux attentes. Mais cela se situe dans un univers très volatil", déclare le chef du département vaudois des finances. Le franc est sous pression. L'euro serait récemment passé brièvement en dessous de la barre de 1,20 franc, rappelle Pascal Broulis pour illustrer sa réaction.

FERROUTAGE: Près de 110'000 camions ont traversé la Suisse sur la chaussée roulante l'an dernier. Depuis 2001, des dizaines de milliers de poids lourds traversent les Alpes sur le rail.

L'an dernier, quelque 110'000 cargaisons ont été transférées de la route sur le rail, dont 99‘300 sur le trajet Fribourg en Brisgau (D) et Novara (I) et 10‘500 entre Bâle et Lugano, a indiqué la société RALpin, l'exploitant de la chaussée roulante. Cela représente une hausse de 1,1% par rapport à l’année précédente.

MARCHÉ DU TRAVAIL: Le manque de neige explique la hausse particulièrement marquée du taux de chômage en Valais en décembre. En effet, les engagements prévus dans les remontées mécaniques ou dans l'hôtellerie, restauration et nettoyage n'ont finalement pas tous été concrétisés.

Une hausse du chômage en décembre est habituelle en Valais, en raison de la suspension des travaux dans la construction et l'agriculture. Mais les années précédentes, ce chômage saisonnier était atténué par une hausse de l'embauche dans les secteurs touristiques, a indiqué à l'ats Peter Kalbermatten, chef du service valaisan de l'industrie, du commerce et du travail.

BANQUES: Thierry Lombard n'est plus associé-gérant du groupe bancaire genevois Lombard Odier depuis le début de l'année. Le banquier, âgé de 66 ans, a décidé de prendre sa retraite de l'établissement qui porte son nom et au sein duquel il travaillait depuis 42 ans, dont 32 années d'association.

Il était le dernier membre de la famille Lombard à siéger au collège des associés. Le départ du vice-président de la banque Lombard Odier, l'entité suisse du groupe, est intervenu à la fin du mois de décembre, a indiqué à l'agence awp un porte-parole de la banque genevoise. Il confirmait une information de l'"Agefi".

TENNIS: En tennis, Roger Federer s'est montré fort expéditif pour se hisser en demi-finale du tournoi de Brisbane. Le Bâlois s'est imposé 6-0 6-1 en 41 minutes devant James Duckworth (ATP 125), un Australien de 22 ans qu'il avait déjà battu 6-4 6-4 6-2 l'an dernier au premier tour à Melbourne.

Face à un adversaire qui ne possède aucun coup pour le gêner vraiment, Federer a enlevé les huit premiers jeux de la rencontre pour livrer un cavalier seul qui fut trop vite un brin monotone. Samedi, l'opposition ne sera plus la même. L'homme aux dix-sept titres du Grand Chelem retrouvera pour la troisième fois Grigor Dimitrov (ATP 11).

Prochain bulletin à 16h00

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS