Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lucien Favre n'aime pas dévoiler ses cartes ni ses ambitions. Alors pas question pour le coach de Dortmund, au sortir de la victoire 3-2 de son équipe contre Bayern Munich, de fanfaronner.

A la question de savoir si c'est ce genre de matches qui permet de devenir champion, le Vaudois a comme souvent centré le débat là où il l'entendait. "Il y a tellement de choses à corriger... Enormément de choses même ! Notre jeu de contre, le jeu défensif en étant largement dominés, les centres, les duels 2 contre 1 à l'extérieur, les 2 contre 2...", a-t-il répondu au micro de Sky.

Du pain sur la planche donc, pour le leader de la Bundesliga, mais une belle satisfaction aussi. "C'est fantastique d'avoir égalisé deux fois et d'être encore allé chercher le troisième but !"

Le Vaudois a reconnu avoir été surpris par le début de match du Bayern. "Munich était très très fort. Peut-être fort comme jamais encore cette saison. Son pressing nous a étouffés, nous ne pouvions pas garder le ballon et nous n'avions d'autre choix que de défendre et d'attendre des espaces. Mais j'avais l'intuition que le Bayern ne pourrait pas soutenir ce rythme tout le match."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS