Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Burckhardt Compression va proposer cette année à ses actionnaires un dividende de 7 francs par action contre 10 francs par titre lors de l'exercice précédent (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Burckhardt Compression a connu un exercice décalé 2016/2017 (clos fin mars) difficile. Le fabricant zurichois de compresseurs à pistons a vu son bénéfice net chuter de 31,6%, à 37,9 millions de francs.

Le chiffre d'affaires a en revanche progressé de 14,5% à 557,7 millions de francs, indique mardi le groupe basé à Winterthour (ZH). Mais corrigées de l'effet des acquisitions, les ventes ressortent en baisse de 4,7%.

Les entrées de commandes ont fléchi de 9,2% sur un an, à 474,9 millions de francs. Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s'est quant à lui replié de 16,3%, à 61,1 millions.

En conséquence, le groupe de Winterthour va proposer à ses actionnaires un dividende de 7 francs par action. Il s'élevait à 10 francs par titre lors de l'exercice précédent.

Inférieur aux prévisions

La copie rendue par Burckhardt est nettement inférieure aux prévisions des analystes consultés par l'agence financière awp. A part les entrées de commandes, qui s'inscrivent dans le bas de la fourchette, l'ensemble des chiffres publiés est ressorti nettement en dessous des expectatives les plus pessimistes, y compris le dividende, attendu entre 8 et 9,20 francs.

Pour cette année, le groupe zurichois table toujours sur des difficultés sur ses principaux débouchés, notamment dans le secteur maritime, dans le transport et le stockage de gaz. Dans l'ensemble, Burckhardt espère enregistrer un chiffre d'affaires au niveau de celui de 2016/2017. La marge opérationnelle devrait s'établir entre 6% et 9%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS