Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Didier Burkhalter, en visite au Caire, a assuré aux autorités égyptiennes que la restitution des avoirs illicites du clan Moubarak constituait une "priorité" pour la Suisse. Il a toutefois rappelé que tout devait se faire selon un processus respectant les lois et l'Etat de droit.

Cela "implique des étapes complètes avec possibilité de recours" qui prennent du temps, a expliqué le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Il a rappelé que, dans le cadre des procédures d'entraide judiciaire, la Confédération met à disposition des pays des experts pour les aider et les assister.

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une enquête contre plusieurs membres du clan Moubarak pour blanchiment d'argent ainsi qu'appartenance et/ou soutien à une organisation criminelle. Il avait indiqué en juillet avoir gelé près de 700 millions de francs appartenant à l'ancien raïs et à son entourage.

Projets de coopération

Le conseiller fédéral a rencontré dimanche au Caire le premier ministre égyptien Hicham Qandil et le ministre égyptien des Affaires étrangères Mohamed Amr.

"Il est important que la Suisse apporte des projets de coopération concrets, qu'elle apporte également des réponses et aussi des affirmations dans le domaine des restitutions des avoirs illicites", a ajouté le chef de la diplomatie helvétique, insistant sur la volonté de la Suisse d'agir dans la durée.

Transition démocratique

L'Egypte se situe en ce moment dans la période délicate de rédaction de sa future constitution. Ce processus, qualifié de moment historique par Didier Burkhalter, est suivi "de près par la Suisse, dans la mesure où nous avons une stratégie sur l'Afrique et que l'Egypte est un pays où il se passe le plus de choses".

M. Burkhalter a aussi évoqué des échanges sur le problème des prisons, l'aide à l'Egypte pour la ratification de la convention sur la torture, ainsi que le droit des femmes, autant d'éléments "très importants en terme de démocratisation si l'on veut vraiment avancer dans le processus, et le respect des droits de l'homme", a-t-il insisté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS