Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a demandé lundi à Berne à son homologue hongrois Janos Martonyi que la Hongrie applique "sans conditions" les accords de Dublin en matière d'asile. Plusieurs ONG critiquent la procédure d'asile en Hongrie.

Le thème a été abordé lors d'une visite de M. Martonyi à Berne, a indiqué à l'ats le porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), Jean-Marc Crevoisier.

La section suisse d'Amnesty International (AI) avait auparavant demandé au chef du DFAE d'évoquer cette question lors de sa rencontre avec M. Martonyi. La procédure d'asile est en effet l'objet d'importantes lacunes dans ce pays, selon l'organisation.

Les demandeurs d'asile sont généralement détenus et tranquillisés avec des médicaments, souligne AI. Par ailleurs, les personnes renvoyées en Hongrie dans le cadre de l'accord de Dublin II, lorsque ce pays a été celui de la première demande déposée, n'ont souvent pas accès à la procédure d'asile.

Accusation

Elles sont souvent expulsées vers un Etat tiers malgré une procédure d'asile entamée, en violation de la Convention européenne des droits de l'homme, poursuit l'ONG. Elles sont alors menacées d'un refoulement en chaîne. AI demande pour cette raison aux Etats membres de Schengen de ne pas renvoyer des demandeurs d'asile vers la Hongrie.

L'Organisation suisse d'aide aux réfugiés (OSAR) considère également les renvois vers la Hongrie conformément à l'accord de Dublin comme "très problématiques". Elle dénonce les conditions de détention de ces requérants.

Et d'ajouter que les demandeurs d'asile sont souvent expulsés vers la Serbie, un Etat tiers que la Hongrie considère comme sûr. La Serbie ne garantit cependant aucune protection contre un renvoi vers d'autres Etats tiers ou dans le pays d'origine du requérant, où il peut être menacé de poursuites ou de traitements inhumains.

MM. Burkhalter et Martonyi ont également évoqué les relations bilatérales. La Suisse soutient la Hongrie avec 130,7 millions de francs dans le cadre de sa contribution à l'élargissement de l'UE.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS