Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les bus sont déjà gratuits dans la capitale Tallinn (archives)

KEYSTONE/EPA/STRINGER

(sda-ats)

L'Estonie est devenue le premier pays européen à offrir le trajet en bus gratuit sur quasiment l'ensemble du territoire. Tallin espère ainsi limiter l'exode rural et la consommation des combustibles fossiles.

"Il existe bien des villes et des régions en Europe où les transports en commun sont gratuits, mais jusqu'à présent il n'y a pas eu de projet de transport public gratuit à l'échelle nationale", s'est félicité jeudi Kadri Simson, la ministre de l'Economie et des Infrastructures.

Courant juillet, onze parmi les 15 comtés estoniens ont déjà lancé le bus gratuit.

"Nous cherchions comment animer les régions rurales, arrêter l'exode vers les villes", a indiqué à l'AFP Mme Simson, soulignant que le programme est le fruit de discussions entre le gouvernement central et les comtés.

Déjà dans la capitale

Le Parlement estonien a décidé l'an dernier de limiter la consommation nationale des carburants fossiles, de sorte qu'à l'horizon de 2030 elle reste à son niveau de 2012. "Cela signifie que nous devons trouver des moyens pour encourager les gens à voyager de manière plus écologique, par exemple en utilisant les transports en commun", a expliqué M. Simson, soulignant que cela pourrait contribuer à limiter le nombre de voitures particulières.

Depuis 2013, les bus gratuits sont disponibles à Tallinn. Le maire de la capitale Taavi Aas insiste sur le succès du projet malgré la croissance du nombre de voitures dans la ville.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS