Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'aire autoroutière de Würenlos (AG), sur l'autoroute entre Berne et Zurich, est un endroit stratégique au centre du réseau routier suisse, où de nombreux cars s'arrêtent pour une pause (Archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Un fan du FC Sion a été condamné jeudi par le Tribunal de Thoune pour avoir allumé des engins pyrotechniques et s'en être pris au bus des joueurs du FC Servette sur un parking autoroutier. Trois Valaisans qui l'accompagnaient ce soir-là ont été relaxés.

Tous quatre devaient répondre d'une attaque contre le bus genevois sur l'aire d'autoroute de Würenlos (AG) en avril 2017. Ils se retrouvaient devant le tribunal de Thoune après avoir fait opposition à l'ordonnance pénale qui les condamnait à des peines pécuniaires pour trouble à l'ordre public.

Cette démarche a porté ses fruits pour trois des quatre accusés. Le Tribunal n'est pas parvenu à apporter la preuve des faits reprochés et il ne s'est trouvé aucun témoin pour les identifier formellement comme auteurs, parmi la douzaine de fans valaisans présents.

Coïncidence

Un samedi soir d'avril 2017, un car de supporters sédunois s'était arrêté pour une pause sur l'aire qui abrite le restoroute de Würenlos, non loin de Zurich. Ils sont tombés sur le car des footballeurs genevois, qui se trouvait là par hasard, pour une pause aussi.

Des fans du FC Sion qui rentraient en Valais après un match de leur équipe favorite à Vaduz, au Liechtenstein, en championnat de Super League, s'en sont alors pris au véhicule à coups de jets de canettes de bière ou d'autres objets. Ils ont cassé le pare-brise et la vitre latérale.

L'équipe servettienne venait à peine de remonter dans le véhicule quand la situation a dégénéré. Les deux chauffeurs du car ont souffert de coupures au visage, après avoir reçu des bris de verre.

Arrangement

Il a été établi que le cadet des quatre, âgé aujourd'hui de 20 ans, était bien l'auteur du jet de canettes de bière qui a blessé les chauffeurs. Légèrement touchés à la tête, ces derniers ont cependant retiré leur plainte pour lésions corporelles devant le tribunal, après avoir trouvé un arrangement avec le jeune fan.

En plus du trouble à l'ordre public ce soir-là, ce dernier devait cependant répondre d'autres délits perpétrés précédemment. Il s'était ainsi signalé quelques jours auparavant, lors de la demi-finale de Coupe de Suisse entre Sion et Lucerne, en allumant des engins pyrotechniques au stade de Tourbillon.

Il lui était encore reproché d'avoir sprayé du matériel ferroviaire de la compagnie BLS à Kandersteg (BE). C'est pour cette raison que le procès se tenait à Thoune.

Sursis partiel

Lors de son interrogatoire, l'individu n'a reconnu que partiellement les faits. Il a contesté l'allumage de feux d'artifice à Sion et le sprayage à Kandersteg. Pour Würenlos, le jeune homme a affirmé n'avoir pas eu l'intention de blesser quelqu'un. Il a attribué ses actes au fait qu'il était alors alcoolisé.

Si le tribunal n'a pas retenu les infractions de sprayage, les images vidéo ont en revanche clairement permis de montrer que le jeune homme a bien allumé l'engin pyrotechnique. Un tel geste dans une foule est extrêmement dangereux, a fait valoir la juge.

Cette dernière a ainsi condamné le jeune homme à une peine pécuniaire. En plus de 76 jours-amende à 100 francs la journée avec sursis, il a écopé de 19 jours-amende ferme. Afin qu'il s'en souvienne, a commenté la juge. Il ne devrait cette fois pas contester le verdict, comme l'a déclaré son défenseur au terme de l'audience.

En plus des sanctions judiciaires, le jeune fan valaisan est interdit de stade par l'Association suisse de football jusqu'en 2020. L'ASF avait prononcé la même interdiction pour ses trois compères. Mais comme ils ont été reconnus non coupables, elle pourrait bien être levée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS