Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les recettes du chemin de fer du Gornergrat, exploité par le groupe valaisan BVZ, ont fait une ascension de près de 15% l'an passé (archives).

KEYSTONE/DOMINIC STEINMANN

(sda-ats)

L'entreprise ferroviaire valaisanne BVZ Holding, qui exploite le Glacier Express, le Matterhorn Gotthard Bahn et le Gornergrat Bahn, a vu ses revenus grimper l'an dernier. Le bénéfice net a bondi de 42,7% sur un an à 12,5 millions de francs.

Le chiffre d’affaires s'est quant à lui étoffé de 6% d'un exercice à l'autre et s'inscrit à 151,5 millions de francs, annonce mercredi le groupe basé à Brigue (VS). Le chemin de fer du Gornergrat reste la vedette, avec une ascension de près de 15% au niveau des recettes.

En raison de dépenses plus élevées en matière d’infrastructure et de véhicules, les charges d'exploitation ont augmenté de 2,7%. Au final, le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) atteint 18,6 millions de francs, soit une escalade de 30,8% au regard de l'année précédente.

Visiteurs asiatiques

Dans le secteur Mobilité, le trafic régional a généré 51,5 millions de francs, en progrès de près de 8% sur un an. En revanche, le ferroutage (transport de camions par voie ferroviaire), le transport de marchandises et les revenus locatifs ont stagné, voire reculé.

Pour le Glacier Express - société anonyme autonome depuis août - la fréquentation a bondi de 18,2% pour dépasser les 220'000 voyageurs. Le chiffre d’affaires a lui gagné 5% à 10,6 millions de francs, grâce aux nouvelles offres de trajets partiels, à la forte demande des touristes en provenance d'Asie et des Etats-Unis et au retour des Européens, explique le groupe.

Profitant de cette demande, le Gornergrat Bahn a dopé son chiffre d'affaires à 30,2 millions de francs, grâce aussi à une majoration des tarifs. Quant au secteur immobilier, il reste quasi stable, à 4,8 millions de revenus locatifs. En octobre, le groupe a donné le premier coup de pioche au projet "Central" à Andermatt (UR).

Demande accrue

L'embellie conjoncturelle globale, et notamment dans la zone euro, présage une croissance des réservations, estime BVZ. Toutefois, les risques géopolitiques ou événements extraordinaires peuvent impacter rapidement et durablement la fréquentation.

Pour l’exercice en cours, le groupe valaisan table sur des recettes et bénéfices en ligne avec ceux de 2017. Au titre l'année écoulée, le conseil d’administration proposera un dividende de 12 francs plus un dividende exceptionnel supplémentaire de 2 francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS