Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Henri Laaksonen s'est qualifié pour le 2e tour à Anvers. Le Schaffhousois (ATP 96) y est parvenu en écartant l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (ATP 36), 6-2 7-6 (7/5).

Opposé à l'un des joueurs les plus imprévisibles du circuit, Henri Laaksonen a eu le mérite de tenir le cap, même si cela n'a pas été facile. Face à un adversaire apparemment diminué, qui a fait appel au physio au début de match et qui n'a pas existé durant la première manche, le no 3 suisse s'est subitement retrouvé mené 5-2 dans le second set.

Le natif finlandais est toutefois parvenu à recoller au score et à arracher un tie-break, qui a été tout aussi décousu: il a mené 4-1, perdu les quatre points suivants, puis à nouveau empoché trois points consécutifs pour s'imposer. Il a finalement raflé la mise après 1h19 de jeu, soit 18 minutes de plus que Roger Federer, vainqueur de ce même Alexandr Dolgopolov la semaine dernière à Shanghaï (6-4 6-2).

Au 2e tour, Henri Laaksonen en découdra avec le vétéran français Julien Benneteau (35 ans, ATP 93), qui est passé sur abandon du Géorgien Nikoloz Basilashvili. Les deux hommes n'ont encore jamais été opposés par le passé.

En attendant la suite de son séjour à Anvers, Henri Laaksonen peut d'ores et déjà s'attendre à battre le meilleur classement de sa carrière, une 93e place décrochée en août dernier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS