Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La marque américaine Cadillac a annoncé une offensive contre ses rivales allemandes qui règnent aux Etats-Unis sur le marché des voitures de luxe. Ce segment a été en vedette lors du deuxième jour du salon automobile de Detroit.

Le patron de la division haut de gamme de General Motors, Johan de Nysschen, a promis de faire "voler en éclats le statu quo" avec un développement ambitieux des modèles à moyen terme. "Nous allons nous en prendre aux leaders du marché en les défiant directement", a affirmé M. de Nysschen.

Il a présenté aux journalistes une version surpuissante "V" de sa berline CTS, rivale des BMW série 5 et Mercedes Classe E. Dans la tradition américaine, la CTS-V s'équipe d'un imposant moteur V8 développant 640 chevaux et revendique une vitesse de pointe de 320 km/h.

Autrefois référence des voitures de luxe aux Etats-Unis avec son rival Lincoln (groupe Ford), Cadillac a vu son blason pâlir à la suite des chocs pétroliers des années 1970. Les Allemands puis les Japonais ont grignoté ses parts de marché en profitant de ses produits dépassés.

Rafraîchissement d'image

Depuis le milieu des années 2000, les Cadillac ont tenté de rafraîchir leur image en adoptant un style anguleux et développant des châssis plus rigoureux.

Mais la marque est surclassée en terme de ventes: elle n'a écoulé que 171'000 voitures aux Etats-Unis en 2014, loin derrière Mercedes (356'000), BMW (340'000) et Audi (groupe Volkswagen, 182'000). Lexus, qui dépend du Japonais Toyota, a vendu pour sa part 311'000 unités.

M. de Nysschen a promis mardi de traiter d'ici à 2020 l'une des carences de Cadillac: une gamme incomplète, sans des modèles de taille intermédiaire, en berline et crossover (silhouette de 4x4 sur base de véhicule classique).

"D'ici à 2020, nous allons introduire huit nouveaux véhicules, dont cinq emmèneront Cadillac dans des segments du marché où nous ne sommes pas présents", a-t-il assuré.

Forte concurrence

Mais ses concurrents allemands et japonais ne s'endorment pas sur leurs lauriers: Mercedes a présenté lundi à Detroit un 4x4 profilé comme un coupé, le GLE, répondant au X6 de BMW. Avant Cadillac mardi matin, Lexus a montré une rivale de la CTS-V, la GS-F équipée d'un V8 de 468 chevaux.

La mise en vedette des voitures de luxe trahit l'optimisme régnant lors de l'édition 2015 du salon de Detroit, qui a définitivement tourné la page de la crise de 2008.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS