Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Phom Penh - La bousculade meurtrière survenue lundi soir à Phnom Penh a été causée par des rumeurs selon lesquelles le pont surpeuplé était instable, selon les résultats préliminaires de l'enquête. Au moins 456 personnes ont perdu la vie dans cette catastrophe.
"Les morts sont survenues parce que le pont était surpeuplé et qu'il y a eu une panique que le pont allait s'écrouler parce qu'il était suspendu par des câbles et qu'il se balançait", a déclaré le chef de la commission d'enquête sur l'accident, Prum Sokka.
"Certains ont commencé à crier que le pont était en train de s'effondrer, que des gens étaient électrocutés et que les câbles d'acier se cassaient, alors les gens se sont poussés les uns les autres et sont tombés", a ajouté M. Sokka, secrétaire d'Etat au ministère de l'Intérieur. "Les gens n'avaient nulle part où s'enfuir".
Foule pas anticipéeLe gouvernement a admis n'avoir pas anticipé la présence de trois millions de personnes venues de tout le pays pour les trois jours de festivités. "Nous étions inquiets quant aux risques qu'un bateau se renverse et qu'il y ait des pick-pockets", a indiqué Khieu Kanharith, son porte-parole. "Nous n'avions pas pensé à ce type d'incident".
Les regards du pouvoir se tournaient également vers une société privée en charge de la sécurité sur l'île pendant le festival. "Le lieu est privé donc ils ont fait appel à leur propre sécurité, la police a juste aidé à maintenir l'ordre à l'extérieur", a affirmé le porte-parole.
Victimes identifiéesA l'entrée du pont désormais célèbre, toujours fermé au public, les Cambodgiens ont continué de se rassembler pour brûler de l'encens, prier et déposer fruits et fleurs en guise d'offrandes.
Toutes les victimes ont été identifiées et ramenées chez elles, en grande majorité dans des camions militaires, a précisé le ministre de la Santé Mam Bunheng, en indiquant que la cause des décès était le manque d'oxygène.
Les festivaliers avaient traversé le pont pour assister aux derniers spectacles, feux d'artifices et autres courses de bateaux pour ce festival censé remercier le fleuve Mékong de nourrir les sols fertiles du pays et de fournir un poisson abondant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS