Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Phnom Penh - Plus de 330 personnes sont mortes, selon un bilan officiel encore provisoire, dans une bousculade survenue ce lundi sur un pont de Phnom Penh lors des traditionnelles festivités de la Fête de l'eau. Selon des sources hospitalières, la grande majorité des victimes sont des femmes.
De nombreuses victimes ont péri écrasées dans la bousculade ou sont tombées du pont dans un affluent de la rivière Tonlé Sap, qui rejoint le fleuve Mékong dans la capitale.
Le drame a eu lieu dans la soirée sur le pont qui relie Phnom Penh et l'île au diamant, petite île du fleuve Mékong sur laquelle se tenaient les festivités de la dernière des trois journées de la Fête de l'eau. Cette île héberge fréquemment des festivals et des réunions publiques.
Nombre de victimes venaient d'assister à un concert et rentraient chez elles quand la bousculade s'est produite. Selon un caméraman de Reuters, la panique a été provoquée par l'électrocution de plusieurs personnes sur le pont.
Les bilans successifs se sont très vite alourdis, et dans la nuit de lundi à mardi le Premier ministre cambodgien Hun Sen a annoncé à la télévision qu'au moins 339 personnes avaient été tuées. Il a présenté des excuses à la population pour cette tragédie.
Pour le chef du gouvernement il s'agit de "la plus grande tragédie depuis le régime (des Khmers rouges) de Pol Pot" qui avait fait environ deux millions de morts, soit un quart de la population, sous la torture, d'épuisement ou de malnutrition entre 1975 et 1979.
Hun Sen a présenté ses condoléances aux familles des victimes en annonçant une journée de deuil national pour mercredi. Le Premier ministre a indiqué que les causes de la bousculade meurtrière n'étaient pas encore déterminées. "Il est nécessaire d'enquêter davantage sur ce qui s'est passé", a-t-il dit, annonçant qu'une commission allait être constituée à cet effet.
Aussitôt après la bousculade, un photographe de l'AFP avait pu voir les corps d'au moins 50 personnes étendus près du pont qui mène à Diamond Island.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS