Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux suspects ont été arrêtés dans l'enquête sur la mort la semaine dernière de 71 migrants découverts dans un camion abandonné dans l'est de l'Autriche, ont annoncé mardi les autorités autrichiennes. Un homme a été interpellé en Bulgarie, l'autre en Hongrie.

Aucune précision n'a été fournie sur les individus arrêtés. Sept personnes sont désormais détenues dans le cadre de l'enquête, dont six ont été arrêtées en Hongrie. Sur les cinq personnes qui étaient déjà en détention, quatre sont bulgares et une est de nationalité afghane.

La police estime que ces personnes sont des petites mains d'un des nombreux gangs de trafiquants d'êtres humains qui soutirent d'importantes sommes d'argent aux migrants pour rejoindre l'Europe.

Les médias bulgares ont présenté l'un des suspects comme étant un homme de 29 ans, originaire de Lom (nord-ouest de la Bulgarie). Il aurait de lourds antécédents judiciaires et était recherché en Allemagne, notamment pour trafic d'êtres humains.

Parmi les 71 personnes retrouvées dans le camion figuraient une fillette d'un ou deux ans, ainsi que trois petits garçons. Ils seraient de nationalité syrienne et seraient morts asphyxiés, probablement un jour et demi ou deux jours avant la découverte du camion.

ATS