Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les mangeoires pour oiseaux sont une voie possible de dissémination d'organismes génétiquement modifiés (archives).

KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

(sda-ats)

Un contrôle des graines pour oiseaux a révélé des contaminations au colza génétiquement modifié, a annoncé jeudi l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG). Les autorités fédérales entendent contrôler davantage ce secteur et éradiquer le problème à sa source.

Les graines pour oiseaux sont un exemple particulier de marchandise: elles sont légalement considérées comme des aliments pour animaux mais gardent souvent leurs capacités germinatives. Dès lors, elles peuvent devenir une source de dissémination dans l’environnement.

La campagne de contrôle effectuée par Agroscope a révélé la présence de semences de colza transgéniques pour 24 des 30 échantillons testés. Onze contenaient des traces de multiples contaminations, soit jusqu’à trois colzas transgéniques différents (GT73, RF3 et MS8).

Autorisé par l'UE

La grande majorité des contaminations étaient égales ou inférieures à 0,5%. Ces lignées transgéniques de colza sont par ailleurs autorisées comme aliments pour animaux dans l’Union Européenne.

Parallèlement, Agroscope a étudié le potentiel d’établissement dans l’environnement des graines de colza issues des mélanges pour graines pour oiseaux. Huit des 37 produits contrôlés contenaient des graines de colza génétiquement modifiées. De ces huit produits, trois contenaient des graines génétiquement modifiées ayant conservé leur capacité de germination (entre 0,4 et 21%).

Différentes volières et mangeoires ont ensuite été analysées. Six plants de colzas transgéniques ont été trouvés sur deux des 41 sites pris en compte. Ces données ont permis d’identifier une voie possible de dissémination d’organismes génétiquement modifiées dans l’environnement.

Contrôles réguliers

L'OFAG et l'Office fédéral de l'environnement ont dès lors contacté les entreprises importatrices afin de limiter les contaminations des lots de graines. Des contrôles réguliers seront désormais effectués. De plus, la surveillance de plantes génétiquement modifiées dans l'environnement sera complétée par l'observation d'emplacements où sont distribuées des graines pour oiseaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS