Tempête sur la CAN 2019, qui a vécu un samedi de folie!

L'Egypte, pourtant portée par tout un peuple en adoration devant Mohamed Salah, et le Cameroun tenant du titre ont tous deux pris la porte du tournoi en 8es de finale, battus respectivement par l'Afrique du Sud (1-0) et le Nigeria (3-2).

Dans l'effervescence du Caire, les Pharaons ont été pris en faute à la... 85e par Thembinkosi Lorch. Impensable pour le pays hôte et ses bouillants supporters qui ont espéré, sans être exaucés, que Salah ou Trezeguet allaient écraser cette CAN de leur talent.

Tenant du titre, le Cameroun a lui été décoiffé de sa couronne à Alexandrie, alors que les Lions indomptables menaient au score à la pause! Mais les Super Eagles sont revenus du vestiaire avec de meilleures intentions et, surtout, bien plus d'efficacité.

Ils ont finalement fait la différence par Odion Ighalo (qui évolue en Chine) à la 63e et par leur joueur d'Arsenal Alex Iwobi à la 66e. Un double coup porté sur la tête de Camerounais qui n'ont pas réussi à s'en remettre.

Le Nigeria, dirigé par l'ancien coach de Young Boys Gernot Rohr, affronteront en quart de finale le vainqueur de la deuxième rencontre au programme de samedi, entre l'Egypte, portée par tout un peuple, et l'Afrique du Sud. Les Super Eagles courent après un sacre depuis 2013.n coach de Young Boys Gernot Rohr, affronteront en quart de finale le vainqueur de la deuxième rencontre au programme de samedi, entre l'Egypte, portée par tout un peuple, et l'Afrique du Sud. Les Super Eagles courent après un sacre depuis 2013.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.