Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux équipes nord-américaines figurent dans le dernier carré du championnat du monde 2018.

Le Canada a vaincu la Russie en prolongation (5-4) dans le choc des quarts de finale et affrontera la Suisse samedi en demi-finale. Les Etats-Unis se sont quant à eux imposés 3-2 face à la République tchèque.

Un but de Ryan O'Reilly, parfaitement servi par la star Connor McDavid après 4'57'' en "overtime", a permis au Canada de forcer la décision dans une rencontre qui fut de toute beauté. Sacrée en février à Pyeongchang aux Jeux olympiques, la Russie ne figurera donc pas sur le podium, une première pour elle depuis 2013 dans un championnat du monde.

La Sbornaja a payé cher son indiscipline jeudi après-midi à Copenhague. La troupe du coach Ilya Vorobyov a concédé trois buts avec un homme de moins sur la glace, dont celui de la victoire. Le Canada n'a dans le même temps écopé que d'une seule pénalité mineure dans cette partie. Mais les joueurs à la feuille d'érable n'ont jamais su se mettre à l'abri: ils ont en effet mené 2-0, 3-2 et 4-3, concédant le 4-4 à 5'26'' de la fin du temps réglementaire.

Battus une seule fois - par la Finlande - lors de la phase préliminaire, les Etats-Unis ont fêté un succès mérité jeudi à Herning. Les Américains ne sont certes pas parvenus à conserver l'avantage de deux buts acquis durant le tiers initial, concédant deux buts aux Tchèques pendant la période médiane. Mais ils ont dominé les débats, réussissant 31 tirs cadrés contre 26 pour leurs adversaires.

L'homme du match fut l'inévitable Patrick Kane. L'ancien pigiste du HC Bienne a signé un doublé, portant son total à 19 points (8 buts, 11 assists) dans ces joutes. Le capitaine américain a notamment inscrit le but de la victoire à la 47e minute.

Son équipe défiera samedi en demi-finale la Suède, tenante du titre, qui s'est imposée 3-2 devant la Lettonie. Les Lettons ont manqué le coche dans le deuxième tiers, se montrant incapables de trouver la faille malgré les 114 secondes de double supériorité numérique dont ils ont bénéficié alors que le score était de 1-1. Les attaquants de Nashville ont brillé dans le camp suédois, Filip Forsberg et Viktor Arvidsson inscrivant les deux premiers buts du Tre Kronor.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS