Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Préparer un plat ou prendre des commandes peut être une action généreuse: au restaurant montréalais Robin des Bois ce sont des bénévoles qui s'affairent dans les cuisines et auprès des clients. Les bénéfices vont à des organisations humanitaires qui combattent l'exclusion.

Le concept fonctionne bien grâce à sa souplesse: le bénévole est embauché pour une soirée ou plus, l'expérience n'est pas exigée, il n'y a aucun engagement écrit. Les profits du restaurant sont entièrement reversés à six oeuvres de charité locales. En 2010, au total 20'000 dollars ont été distribués.

Parmi les bénévoles, tous les métiers sont représentés, d'une femme médecin travaillant aux urgences au patron d'une entreprise d'affichage.

Idée originale

Cette idée originale vient de Judy Servay. Patronne d'une société de production de vidéo-clips publicitaires, elle organisait des fêtes de Noël un peu particulières, censées être "la seule bringue après laquelle tu te sens mieux le lendemain": ses clients et collaborateurs s'amusaient ensemble à préparer 400 repas destinés aux personnes sans domicile fixe.

Elle a découvert que de nombreux participants étaient prêts à s'impliquer dans une action humanitaire sans nécessairement avoir le temps ou l'envie d'entrer en contact avec la misère des gens qu'ils aidaient.

ATS