Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vancouver - Favorisés par la sécheresse et une vague de fortes chaleurs, les feux de forêt en Colombie-Britannique ont battu vendredi tous les records de surface enregistrés depuis que cette province de l'ouest canadien en avait commencé le recensement. On dénombre près de 1500 incendies.
Ils ont été déclenchés par des promeneurs ou par la foudre et ont jusqu'à présent touché quelque 273'500 hectares (2735 km2), essentiellement de forêts, soit trois fois plus que la moyenne, alors que la saison des feux est loin d'être terminée. "La plupart des incendies ont éclaté ces trois dernières semaines", a dit une porte-parole du service provincial des incendies Alyson Couch.
Près de 4000 pompiers de la province, aidés par des renforts venus de l'Alberta et du Manitoba et soutenus par 22 bombardiers d'eau et 151 hélicoptères, étaient engagés vendredi dans la lutte contre les feux.
Ces derniers n'ont pas fait de victimes depuis la mort de deux pilotes dont le bombardier d'eau s'était écrasé en juillet au nord-est de Vancouver. Des milliers d'habitants ont été évacués et d'autres priés de se préparer à quitter leurs maisons, alors que l'alerte maximale a été décrétée sur près de 65% du territoire de la province.
L'épaisse fumée qui s'étend sur une partie de la Colombie-Britannique a conduit à l'annulation de nombreux vols locaux. Les asthmatiques ont été priés de rester chez eux non seulement dans cette province, mais aussi en Alberta et dans l'Etat américain voisin du Montana.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS