Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un enfant de huit mois est décédé lundi dans l'Alberta, dans l'ouest du Canada, après l'usage d'un insecticide pour éradiquer les puces de l'appartement, a indiqué la police. Quatre de ses frères et soeurs, âgés de deux à sept ans, ont été hospitalisés dans un état critique.

Les services de secours ont été appelés en urgence dimanche dans une résidence de Fort McMurray en raison d'une intoxication. Ils ont évacué les cinq enfants pris de vomissements et de diarrhées, a expliqué la gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale).

Selon un des membres de la famille, cité par l'"Edmonton Journal", la mère de famille a utilisé un insecticide ramené du Pakistan afin de tenter d'éliminer une invasion de puces sans penser que le produit était toxique.

Ce produit serait habituellement utilisé en agriculture, et à base de phosphine, pour traiter les stocks de semences.

L'enfant est mort un peu après son admission à l'hôpital. Les quatre autres membres de la fratrie sont dans un état jugé sérieux, dont deux ont été héliportés vers l'hôpital d'Edmonton.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS