Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En Suisse, 200 enfants de moins de 14 ans et 100 adolescents développent chaque année un cancer. Afin d'améliorer leur prise en charge, six organisations se sont unies dimanche à Berne en une nouvelle association appelée "Cancer de l'enfant en Suisse". Environ 300 personnes ont marché de la clinique pédiatrique de l'hôpital de l'Ile à la Place fédérale.

Grâce aux succès remportés en médecine au cours des dernières décennies, 80% des enfants et des adolescents jusqu'à l'âge de 20 ans peuvent aujourd'hui être guéris, rappellent les fondateurs de la nouvelle organisation. Mais chez les jeunes, le cancer reste malgré tout la deuxième cause de décès, après les accidents: un enfant ou un adolescent en meurt chaque semaine.

"Le cancer chez l'enfant est fondamentalement différent du cancer chez l'adulte. La recherche doit être encouragée afin que tous les jeunes malades puissent être guéris.

Objectifs plus ambitieux

Les soins de suivi aux survivants doivent également être améliorés", selon Nicolas von der Weid, chef du service d’hématologie et d’oncologie de l’hôpital universitaire pédiatrique des deux Bâles et premier président de "Cancer de l’enfant en Suisse".

L'union des six associations actives dans l'aide aux enfants atteints de cancer doit permettre d'atteindre des objectifs plus ambitieux. L'association a son siège à Bâle. Les six associations poursuivront leurs activités dans leur domaine respectif.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS