Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Capela brille et Houston se sort du piège de Brooklyn

Houston se devait de stopper l'hémorragie. Après quatre défaites de rang, les Rockets ont profité de leur voyage à Brooklyn pour signer une 2e victoire (119-111) cette saison avec 22 points de Capela.

Si le Genevois a compilé son 4e double-double consécutif avec 13 rebonds en plus de ses 22 points, il a pu compter sur un Chris Paul de gala. En l'absence de James Harden, toujours ennuyé par une blessure aux tendons de ses ischio-jambiers, le meneur de 33 ans s'est démené sur le terrain en alimentant ses coéquipiers (11 assists) et en prenant le leadership avec 32 points, dont deux trois points au buzzer à la mi-temps et en fin de troisième quart.

Face à une formation new-yorkaise qui a, comme Portland plus tôt dans la semaine, tenté de gêner les Rockets en créant des duels défavorables, Houston a pu s'appuyer sur un Clint Capela encore une fois très solide en défense. En sept parties cette saison, Capela a réussi au moins un contre. Face aux Nets, il en a sorti deux. "Cette victoire peut être le départ de quelque chose cette saison, a estimé le Genevois. Contre Chicago samedi, il faudra répéter cette performance. On savait que Brooklyn était efficace à distance, alors on a essayé de les forcer à venir sous la raquette pour mieux contrôler le match. Mais il faudra continuer à améliorer notre défense au quotidien. Il y avait du mieux contre Brooklyn, mais les futures victoires passent par là."

Sans Harden, l'entraîneur Mike D'Antoni ne s'est pas embarrassé et a fait jouer un maximum ses stars. Capela a ainsi passé 37'23 sur le parquet, son deuxième plus haut total en carrière après la défaite contre Utah voici une semaine (37'42). Le Genevois a parfaitement su répondre aux attentes de son coach en remportant la majorité de ses duels devant Jarett Allen. Détail piquant, le pivot des Nets s'est inspiré de Capela pour l'une de ses feintes sous le panneau.

On sent d'ailleurs une "tendance Capela" se dégager à New York puisque le jeune pivot des New York Knicks, Mitchell Robinson, devrait modeler son jeu sur celui de l'intérieur suisse selon plusieurs experts.

A noter encore le match "revanche" de Carmelo Anthony. L'ancienne star des Knicks, passé par Oklahoma City avant d'atterrir à Houston, s'est rappelé au bon souvenir des New Yorkais en enquillant 28 points dont un impressionnant 6/9 derrière la ligne des trois points.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.