Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sept personnes ont été tuées et 51 blessées dans un carambolage monstre survenu vendredi soir sur une autoroute en Angleterre, a annoncé dimanche la police. Les services de secours n'ont pas trouvé de corps supplémentaire dans l'enchevêtrement de 34 véhicules impliqués dans l'accident.

"Dans la nuit (de samedi à dimanche), tous les véhicules impliqués dans cet accident tragique ont été enlevés. Notre pire crainte ne s'est pas réalisée et le bilan reste de sept morts", a déclaré un responsable local de la police, Anthony Bangham.

La police redoutait que des corps se retrouvent piégés dans les voitures et que le bilan n'augmente. "L'identification des victimes se fera dans les jours prochains", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Feu d'artifice?

Les causes de l'accident, qui s'est produit vendredi soir sur l'autoroute M5 près de Taunton, dans le sud-ouest de l'Angleterre, n'étaient toujours pas connues dimanche, mais le drame s'est produit sur une route détrempée par temps de brouillard.

Mais l'enquête de la police sur les causes de l'accident se focalise désormais sur des feux d'artifice qui étaient tirés à proximité de l'autoroute le soir de l'accident.

"Il y avait une fumée très importante (...) qui rendait très difficile la conduite", a expliqué M. Bangham. "Nous allons vérifier qui a donné l'autorisation pour cet événement", a-t-il encore dit.

Chaque année, autour du 5 novembre, les Anglais célèbrent, avec des feux d'artifice et de grands feux de joie, l'échec d'un de leurs compatriotes, Guy Fawkes, à mettre le feu au parlement en 1605.

Incendie

Trente-quatre voitures et poids lourds sont entrés en collision, provoquant un énorme incendie que les pompiers ont mis plusieurs heures à éteindre. Des témoins oculaires ont affirmé avoir entendu des explosions et vu des véhicules s'embraser, ainsi que des victimes sur le macadam.

Des images tournées vendredi soir et diffusées sur des chaînes de télévision montraient plusieurs véhicules en flammes.

ATS