Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - Le personnel de la brasserie Cardinal à Fribourg y croit encore. Il a affiné ses propositions pour éviter la fermeture du site et les a présentées ce jeudi à la direction de Feldschlösschen. Il attend une réponse pour le 30 septembre.
Pas question cependant pour les représentants des employés et les responsables d'Unia de commenter le contenu de la séance s'étant tenue à Egerkingen (SO): "Ce serait se tirer une balle dans le pied", a dit devant la presse le secrétaire régional d'Unia Armand Jaquier.
Ce dernier a réaffirmé la détermination du personnel. Des négociations sont en cours: il y a peu, il n'était question que de fermeture, la situation a évolué, a-t-il dit.
Petite marge de manoeuvreFeldschlösschen a pour sa part réaffirmé dans un communiqué que la poursuite de l'exploitation existante est exclue et que la décision relative au site ne peut pas être négociée. En revanche, le groupe voit "une certaine marge de manoeuvre" dans les divers propositions faites par les partenaires sociaux et concernant la logistique.
Les propositions du personnel sont au nombre de quatre. Elles peuvent être prises séparément ou cumulées, a expliqué M.Jaquier. Il s'agit poursuivre la production sur une seule ligne ou de faire de Fribourg le centre de distribution du groupe Feldschlösschen pour la Romandie et le Plateau suisse.
Il est aussi question de faire de Fribourg le centre de dépôt et de distribution du matériel publicitaire pour la Romandie et une partie du Plateau suisse et enfin d'utiliser et de louer des silos à malt du site.
Pas que de belle parolesLe personnel et Unia attendent que la taskforce créée par le canton, la ville de Fribourg et la promotion économique "investissent toute leur énergie pour maintenir l'ancestrale tradition brassicole à Fribourg".
"Il ne faut pas que la résolution de soutien récemment adoptée à l'unanimité par le Grand Conseil reste déclamatoire", a dit de son côté le syndicaliste et député socialiste Xavier Ganioz.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS