Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une plainte a été déposée au parquet de Paris contre "Charlie Hebdo" pour "provocation à la haine". L'hebdomadaire satirique français a publié mercredi des caricatures du prophète Mahomet,

Une enquête a par ailleurs été ouverte par le parquet sur le piratage dont a été victime le site internet du journal, a-t-on précisé de source judiciaire. La plainte contre "Charlie Hebdo" a été déposée dans la journée au nom d'une organisation s'appelant l'Association syrienne pour la liberté, qui est domiciliée dans le XXe arrondissement de Paris.

Celle-ci estime que "Charlie Hebdo" "a décidé de jeter de l'huile sur le feu en diffusant une caricature contre le prophète Mohammed", selon le texte de cette plainte. Les plaignants accusent l'hebdomadaire de "provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence nationale, raciale ou religieuse" ou encore de "diffamation publique raciale, religieuse".

Enquête pour piratage

La plainte a bien été reçue par le parquet qui devra décider d'éventuelles suites judiciaires. Le parquet a en revanche d'ores et déjà ouvert une enquête sur le piratage dont a été la cible le site internet de "Charlie Hebdo", a-t-on précisé.

Cette enquête, confiée à la Brigade d'enquête sur les fraudes aux technologies de l'information (BEFTI), a été ouverte après une plainte de l'hebdomadaire pour intrusion dans un système automatisé de données.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS