Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Carlo Janka ne devrait pas skier de l'hiver. A cinq jours du début de saison à Sölden, le Grison s'est déchiré le ligament croisé du genou droit lors d'un entraînement.

Le champion du monde et olympique du géant s'est blessé en chutant mardi à Diavolezza en Engadine. Le skieur de 31 ans n'a pourtant pas complètement enterré l'idée de participer à la Coupe du monde cet hiver. La raison en est simple: les Jeux olympiques de PyeongChang en février prochain. Vainqueur du Super-G préolympique l'année passée avec une belle avance, le Grison sait qu'il a toutes ses chances sur la piste sud-coréenne de Jeongseon.

Du coup, soit il se fait opérer et tire un trait sur sa saison, soit il décide d'attendre la fin de l'hiver pour passer sur le billard. La "chance" pour Janka réside dans le fait que la rupture ligamentaire est isolée. Les ligaments latéraux ainsi que le ménisque sont intacts. Lara Gut avait subi une blessure similaire en avant-saison, sauf que le ménisque de la Tessinoise avait aussi été déchiré dans sa chute.

Dur au mal, le Grison ne veut pas encore se résoudre à mettre un terme à sa saison. "Cette blessure est assurément un coup dur", a confié le champion olympique de géant à Vancouver. Carlo Janka va maintenant laisser le gonflement s'estomper avant de reprendre une intensive réhabilitation de son genou.

Alors que la saison doit être lancée à Sölden ce week-end, une demi-douzaine d'athlètes ont subi des blessures aux ligaments. La dernière en date, celle de la championne du monde slovènede descente Ilka Stuhec.

Swiss-Ski fondait pas mal d'espoirs en son champion. L'hiver dernier, Janka avait signé deux podiums avec une deuxième place lors du géant parallèle d'Alta Badia et une troisième à la descente d'Aspen. Mais il se sentait surtout très à l'aise sur la piste olympique. Il avait également de quoi se réjouir avec le changement de matériel en géant. Très bon lorsque les rayons des tailles de ski étaient plus courts (30 mètres au lieu de 35), le Grison n'avait pas su adapter sa technique et avait eu de nombreux problèmes de dos. C'est justement pour éviter ces problèmes que la FIS a décidé de revenir à un rayon plus court sollicitant moins le dos et davantage les genoux...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS