Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le brasseur danois Carlsberg, numéro 4 mondial du secteur et propriétaire de Feldschlösschen, a réalisé un bénéfice net quasi-stable au troisième trimestre. Ce résultat, conforme aux attentes, a été marqué par un déclin des ventes en Europe de l'ouest et du nord.

De juillet à septembre, le groupe danois a dégagé un bénéfice net de 2 milliards de couronnes (333,3 millions de francs) contre 1,9 milliard pendant la même période en 2010, selon un communiqué financier publié mercredi. Les analystes consultés par Dow Jones Newswires tablaient sur 2,05 milliards.

Dans la même période trimestrielle, les volumes de bière vendus ont enregistré un très léger déclin passant de 40,8 millions d'hectolitres en 2010 à 40,4 millions. De même, le chiffre d'affaires est passé de 17,7 milliards à 17,4 milliards.

Le brasseur danois maintient les prévisions annoncées au deuxième trimestre pour 2011, qui sont marquées par un déclin des marchés d'Europe de l'ouest, du nord et de Russie, par une poursuite de la croissance dans ses principaux marchés en Asie et par une hausse des prix résultant d'une hausse des coûts de production. Il prévoit pour 2011 un bénéfice opérationnel de 10 milliards de couronnes et une augmentation de 5 à 10% du bénéfice net.

ATS