Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les protestants ont dansé ce week-end aux sons du carnaval, une semaine après les cantons catholiques. Berne, Zurich et Payerne (VD) notamment ont joyeusement fêté la fin de l'hiver. Bâle, le plus grand carnaval de Suisse, attend lundi pour faire retentir fifres et tambours.

Le 117e grand cortège des Brandons de Payerne a attiré près de 15'000 spectateurs payants, un chiffre légèrement supérieur à celui de 2011. Lancés par Miss Suisse 2010, Kerstin Cook, 13 "guggenmusiks" et neuf chars ont défilé dans la cité broyarde.

Les bisbilles entre médecins et les problèmes de bactéries à l'Hôpital intercantonal de la Broye ont été brocardés. Les Brandons ont aussi fait leurs choux gras de l'entrée en fonction de la première syndique de la ville, Christelle Luisier.

Jacuzzi géant

Samedi, les Bains des Pâquis, à Genève, ont fêté le carnaval et l'arrivée du printemps en proposant à leurs visiteurs un jacuzzi géant. En plus d'un feu d'artifice, un défilé du plus beau bonnet de bain a également été organisé ainsi qu'un concours de déguisement ayant pour thème "sur et sous l'eau".

A Zurich, quelque 30'000 personnes ont suivi dimanche après-midi la "ZüriCarneval Parade 2012". Le cortège d'une quarantaine de groupes costumés était ouvert par un imposant attelage de chevaux. Comme de coutume, des groupes folkloriques péruviens et boliviens fermaient la marche sur une note colorée.

A Winterthour, le cortège du dimanche a également rassemblé des dizaines de milliers de spectateurs. Sur la septantaine de groupes, bon nombre venaient d'Allemagne.

Morgestraich à 04h00

A Berne, entre 70'000 et 100'000 personnes ont afflué samedi pour le grand cortège du carnaval qui a débuté jeudi. Plus de 50 groupes costumés et "guggenmusiks" ont traversé la vieille ville avant de se réunir pour un concert géant sur la Place fédérale.

Quant au carnaval de Bâle, il débute lundi à 04h00 avec le traditionnel "Morgestraich". Toutes les lumières de la ville s'éteignent et les cliques défilent alors dans les rues avec leurs grandes lanternes illuminées.

ATS