Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le carnaval de Lucerne - deuxième de Suisse par ordre d'importance, derrière celui de Bâle - s'est ouvert jeudi à l'aube. Les Soleurois ont entamé les festivités au même moment. En Valais, les enfants ont ouvert les feux à Monthey (VS). Le carnaval de Sion a, lui, commencé en soirée.

Les Montheysans ont pu suivre le cortège des enfants dans l'après-midi à travers les rues de la ville. Placée sous le thème "Dans tous les sens", cette 140e édition connaîtra son point d'orgue dimanche avec le grand cortège.

A Sion, le coup d'envoi a eu lieu avec le réveil du sorcier du carnaval. La remise des clés de la ville par son président sera suivie par un "show" de guggenmusiks. Jusqu'à mardi, une dizaine de cortèges et parades se succéderont.

Le carnaval du chef-lieu valaisan est placé sous le thème "Supersti-Sion". Ceci en clin d'oeil à la fin du monde prévue, selon une interprétation du calendrier Maya, le 21 décembre 2012.

Dans le Haut-Valais, quelques cliques ont fait résonner tambours et trompettes le vendredi 10 février déjà. Mais le gros des festivités a démarré et prévoit notamment un grand cortège dimanche à Brigue.

Les Fritschi accueillis à Lucerne

L'événement le plus spectaculaire de la journée s'est toutefois déroulé à 05h00 à Lucerne, où 15'000 personnes ont accueilli à coups de canon la famille Fritschi, figure traditionnelle du carnaval. Cette tradition date du 15e siècle.

Les fêtards ont rejoint la Place de la chapelle pour une bataille d'oranges, escortés par des groupes de guggenmusiks. Les cliques ont ensuite pris possession des rues. 22'000 personnes ont assisté au cortège de l'après-midi.

La fête se poursuit jusqu'à mercredi à l'aube. L'an dernier, le carnaval a attiré 170'000 personnes au total. Dans le Jura et le canton de Fribourg, le carnaval débute vendredi. Il sera marqué principalement par la publication des journaux satiriques.

ATS