Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La manufacture Cartier joaillerie peut s'implanter aux Brenets. Les citoyens de cette commune neuchâteloise ont accepté dimanche à une très courte majorité le dézonage et la vente d'un terrain à la marque du groupe Richemont à l'issue d'une campagne très émotionnelle.

Les Brenassiers ont approuvé par 355 voix contre 338 la vente d'une surface communale de 8236 m2 et par 353 voix contre 338 la mise en zone industrielle du vaste terrain convoité par le groupe genevois de luxe Richemont. Ces deux objets étaient liés.

La participation a été très importante, a indiqué dimanche à l'ats l'administrateur communal Alain Faessler. Elle s'est élevée à 73%. Durant la campagne, ce village de 1100 habitants situé près du Doubs a été divisé entre pro et anti-Cartier.

Le Conseil général de cette commune des Montagnes neuchâteloises avait donné fin avril son feu vert sans opposition à ce projet qui permettra la création à terme de quelque 400 emplois. L'exécutif le soutenait aussi sans réserve. Mais des citoyens avaient lancé un référendum contre la construction de cette usine.

Position stratégique

Les opposants à cette implantation dénonçaient l'ampleur du projet et les nuisances qu'il engendrera selon eux pour le paysage et sur le trafic routier. Ils estimaient que la qualité de vie n'avait pas à être sacrifiée sur l'autel du développement. Un projet de cette importance aurait dû se faire dans les zones cantonales prévues à cet effet.

Mais la majorité des habitants n'a pas voulu manquer l'opportunité offerte par Cartier.

Le choix des Brenets reposait sur sa position stratégique en terme de bassin d'emplois. Il est ainsi prévu d'accueillir quelque 60% d'ouvriers frontaliers. L'investissement immobilier s'élève à 50 millions de francs. Le bâtiment mesurera environ 150 mètres de long, 40 mètres de large et 10,5 mètres de haut.

Pour les autorités communales, un refus aurait constitué un signal négatif pour les acteurs économiques. L'arrivée de la manufacture va permettre de diversifier l'industrie horlogère et assurera des rentrées financières supplémentaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS