Navigation

Carton presque plein pour les Suisses

Ce contenu a été publié le 23 août 2014 - 22:15
(Keystone-ATS)

La 2e journée de Champions League a souri aux Romands. Genève-Servette a battu Villach 4-2 et Fribourg Gottéron a pris le meilleur sur les Eisbären Berlin 6-3.

Genève-Servette semble prêt en ce début de saison. Les Genevois ont signé un deuxième succès en écartant les Autrichiens de Villach sur le score de 4-2. Mais la troupe de Chris McSorley a dû remonter un déficit de deux buts encaissés lors du tiers initial. Heureusement, les Genevois peuvent compter sur des étrangers en forme. Matt D'Agostini a tout d'abord réduit la marque de fort jolie manière (22e) et Tom Pyatt a inscrit le 3-2 à la 47e, quelques secondes avant que Simek n'ajoute un quatrième but. Cette deuxième victoire permet aux Grenat de caracoler en tête du classement avec six points.

Chahuté par Djurgarden jeudi, Fribourg s'est bien ressaisi face aux Eisbären Berlin en s'imposant 6-3 à la BCF Arena. Les Dragons ont parfaitement profité de la fatigue des Allemands qui ont joué et perdu le jour avant contre Zlin. Et un homme a débuté la saison sur les chapeaux de roue côté fribourgeois, Greg Mauldin. L'Américain, auteur d'un but en Suède, a inscrit un doublé durant le deuxième tiers remporté 3-0 par les hommes de Hans Kossmann. Les Ours blancs ont cependant vendu chèrement leur peau en répondant presque coup pour coup lors de la troisième période. Ces sautes de concentration fribourgeoises auraient pu avoir de plus lourdes conséquences. Par chance, Mauldin a complété son tour du chapeau en réussissant le 6-3 dans la cage vide.

Giflé 7-0 à Trinec jeudi soir, Berne s'est bien repris en dominant les Finlandais de Tappara Tampere 5-2. Les Ours ont profité de quatre supériorités numériques durant le tiers médian pour faire la différence. Ils ont toutefois perdu Simon Moser, coupé à la cuisse par un patin adverse. Zoug s'est également racheté après sa défaite à domicile 2-1 contre SaiPa en dominant les Tchèques de Vitkovice 5-2.

Dernière équipe helvétique en lice, les Zurich Lions n'ont pu valider une cinquième victoire suisse. Le champion en titre s'est incliné 3-2 ap face aux Suédois de Färjestad. Un mauvais rebond derrière le but a eu raison de la vigilance du gardien Leimbacher en prolongation.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.