Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le laboratoire Cassiopea revendique des résultats probants pour son traitement contre l'acné (archives).

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

Le laboratoire dermatologique transalpin Cassiopea assure mardi avoir obtenu des résultats probants en étude clinique pour son traitement expérimental Winlevi (clascoterone) contre l'acné.

En cas d'homologation par l'Agence sanitaire américaine (FDA), cette crème antiandrogène deviendrait le premier traitement topique contre ce type d'affections cutanées, souligne un communiqué.

Les résultats préliminaires indiquent une amélioration de l'état de la peau des patients jusqu'à un stade "lisse ou presque lisse" dans près d'un cas sur cinq après administration du Winlevi, soit un score nettement supérieur à celui d'un placebo.

Commercialisation dès fin 2019

Le volet du programme clinique étudiant la sécurité de ce produit doit être complété d'ici fin août. Cassiopea revendique d'ores et déjà une absence d'effets secondaires hormonaux significatifs.

Le clascoterone constitue le traitement expérimental le plus avancé de l'incubateur de produits de Cassiopea, qui ambitionne de le commercialiser à partir de fin 2019 ou au premier trimestre 2020.

Une formulation différente de cette même substance, en concentration plus importante, fait parallèlement l'objet d'une étude de phase II pour le traitement de l'alopécie androgénétique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS