Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Etincelante devant son public à Berne, Giulia Steingruber a remporté pour la Suisse le premier titre européen féminin de l'histoire au sol, la discipline reine.

Elle a maîtrisé à la perfection toutes les difficultés et les subtilités de sa nouvelle chorégraphie. Déjà titre une heure plus tôt au saut, la St-Galloise a fait mieux encore au sol, dépassant largement les 15 points (15,200).

Elle a mis les spectateurs dans sa poche avec un mélange de puissance et de grâce qu'elle est une des rares à pouvoir offrir. Sa morphologie et son rayonnement en font une des favorites du public (pas seulement suisse), qui a accompagné ses virevoltes en tapant des mains.

Après le bronze au sol en 2014 et 2015, la reine de la gym helvétique monte pour la première fois sur la première marche à cet appareil. Elle totalise désormais 5 titres continentaux: 3 au saut, 1 au concours général (pas représenté cette année à Berne) et donc 1 un sol. Reste à la perle de Gossau à obtenir une place sur un podium planétaire (mondial ou olympique), un exploit encore à réaliser.

La protégée de Zoltan Jordanov a devancé la Britannique Elissa Downie (14,566) et la Roumaine Catalina Ponor.

ATS