Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nick Kyrgios est bien dans la ligne de mire de l'ATP. L'Australien a écopé de deux nouvelles sanctions pour son dérapage de Montréal.

Kyrgios a écopé d'une amende de 25'000 dollars et d'une suspension de 28 jours. Toutefois, le joueur bénéficie d'un sursis pour ces deux sanctions, un sursis qui court jusqu'au 24 février 2016.

Lors du deuxième tour du Masters 1000 de Montréal, l'Australien avait tenu des propos scandaleux à l'encontre de Stan Wawrinka. Il a déjà payé deux amendes pour un montant total de 12'500 dollars en raison de son comportement que l'ATP juge selon un communiqué "extrême".

ATS