Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Le producteur de cellules solaires flexibles Flexcell doit se séparer de 45 de ses 118 employés. Une phase de consultation avec le personnel vient de commencer. L'entreprise yverdonnoise (VD) a subi une forte baisse de ses entrées de commandes.
Après un début d'année prometteur, le chiffre d'affaires du 2e trimestre est de 60% inférieur aux prévisions, indique samedi la société, confirmant une information de "24 heures" et de la "Tribune de Genève". Les entrées de commandes pour le reste de l'année 2010 et les perspectives 2011 restent clairement en dessous du business plan original.
"C'est une situation très difficile, mais on va se battre car on croit en l'énergie solaire", a expliqué à l'ATS Diego Fischer, cofondateur et directeur technique. L'entreprise doit faire face à une pénurie d'onduleurs, un composant clé pour pouvoir connecter ses capteurs au réseau électrique.
Flexcell a aussi pris du retard dans la qualification de son produit de nouvelle génération. "Nous espérions aller plus vite. Mais il faut encore passer la certification", a expliqué M. Fischer. Ce nouveau produit s'adresse à une clientèle industrielle.
Le personnel a été informé jeudi de la situation. Durant la phase de consultation, il pourra faire des propositions, a expliqué le directeur technique. Le syndicat UNIA a été contacté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS