Toute l'actu en bref

Les affiches d'été présentaient souvent les femmes comme des objets du désir.

Johannes Handschin

(sda-ats)

La promotion touristique suisse fête ses cent ans. Suisse Tourisme a choisi de célébrer cet anniversaire au musée. Après une exposition présentant des regards actuels sur notre pays à Winterthour (ZH), un aperçu historique a été inauguré vendredi à Zurich.

"Nous avons voulu fêter en collaboration avec des musées, car ceux-ci font partie des attraits touristiques", explique à l'ats Markus Berger, responsable de la communication d'entreprise de Suisse Tourisme. La collaboration avec le Museum für Gestaltung de Zurich était évidente puisque l'institution détient la collection d'affiches de Suisse Tourisme.

L'exposition "Partez en vacances", à voir à Zurich jusqu'au 9 juillet, emmène le visiteur au travers d'un siècle de publicité pour la Suisse, en affiches, mais aussi en films et dans les nouveaux médias.

Elle met en exergue l'évolution graphique et des sujets de prédilection. A leurs débuts, les paysages tenaient le premier rôle.

Etant publicitaires, les affiches se voulaient positives. Pourtant le contexte politique transparaissait quelques fois. Comme par exemple dans l'affiche de Hans Erni de 1945, incitant les gens à "prendre des vacances", pour se ressourcer après la guerre.

Infrastructures célébrées

Dans une autre catégorie d'affiches, ce sont les infrastructures modernes de notre pays qui sont célébrées: les ponts, les funiculaires ou les routes. L'office national suisse du tourisme - devenu Suisse Tourisme en 1996 - collabore d'ailleurs étroitement avec les lobbies automobiles pour promouvoir le trafic motorisé privé.

Les humains commencent eux aussi à prendre de l'importance dans les affiches. Ils deviennent des protagonistes actifs, mettant en avant les activités sportives, ski en hiver et natation en été. Cette dernière est souvent un prétexte pour représenter les femmes comme objet du désir, s'attirant parfois les foudres des milieux catholiques.

Plus tard, la photographie s'impose face au graphisme. En même temps, l'image de la nature revient en force. Aujourd'hui, la promotion passe aussi par les nouvelles technologies, comme la possibilité d'admirer les paysages à 360° sur tablette et de voler de sommet en sommet en un clic de doigt.

Arbres à spaghetti

Par ailleurs, l'humour joue un important rôle dans la promotion. A l'exemple de ce faux reportage télévisé présentant la récolte des spaghetti au Tessin. Diffusé un 1er avril dans les années 1950 sur la BBC, il avait fait réagir de nombreux téléspectateurs qui voulaient savoir où se procurer un arbre à spaghetti.

Après son étape zurichoise, l'exposition sera montrée au musée du Castelgrande à Bellinzone du 5 août au 29 octobre. Elle fera ensuite halte au Musée des transports de Lucerne de novembre à juin 2018, les dates précises n'étant pas encore connues.

L'exposition "Etrangement familier. Regards sur la Suisse" est quant à elle visible à la Fondation suisse pour la photographie de Winterthour jusqu'au 7 mai. Elle sera ensuite montrée au Musée de l'Elysée à Lausanne du 25 octobre au 7 janvier.

www.museum-gestaltung.ch

ATS

 Toute l'actu en bref