Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Divers - Swiss Olympic a sélectionné 102 sportifs, autant que pour Sydney en 2000, pour les JO de Londres. Dernière grande inconnue levée mardi, la sélection pour l'athlétisme comprend 14 noms.
L'objectif sera de se classer dans le top 25 au nombre de médailles, ce qui devrait nécessiter entre 8 et 10 podiums, a relevé le chef de mission Gian Gilli. Mais 5 à 7 médailles (il y en avait eu 7 à Pékin en 2008) serait déjà un bon résultat.
En athlétisme, l'organisation faîtière s'est montrée plutôt coulante en retenant notamment Kariem Hussein sur 400 m haies, Ellen Sprunger à l'heptathlon (plus le 4 x 100 m) sur la base de la limite B. Sur 100 m haies, Noemi Zbären (18 ans) a également été retenue avec les minima B.
Les autres sélectionnés, sans surprise, sont Lea Sprunger (200 m et 4 x 100 m), Michelle Cueni (4 x 100 m), Jacqueline Gasser (4 x 100 m), Mujinga Kambundji (4 x 100 m), Clélia Reuse (4 x 100 m), Amaru Schenkel et Alex Wilson (200 m), Irene Pusterla (longueur) et Nicole Büchler (perche). Les marathoniens Maja Neuenschwander et Viktor Röthlin avaient déjà leur ticket en poche.
Trois cas limite ont été tranchés dans les autres sports: en natation synchronisée, le duo Pamela Fischer et Anja Nyffeler a obtenu le feu vert, de même que Patrick Scheuber au tir. En revanche, la tenniswoman Romina Oprandi, inconstante et souvent blessée, n'a pas été retenue.
Enfin, une modification a été apportée à l'équipe de saut d'obstacles en hippisme. Initialement désigné remplaçant, Paul Estermann monte en grade aux dépens de la Tessinoise Clarissa Crotta.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS