Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le camp militaire du Glaubenberg a été reconverti en centre fédéral pour requéants d'asile en 2015 (archives).

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) pourra continuer à exploiter le camp militaire du Glaubenberg comme centre fédéral d'asile jusqu'en 2022. Le gouvernement obwaldien a approuvé une prolongation. En même temps, sa capacité est augmentée de cent places.

Le camp du Glaubenberg a été converti en centre fédéral pour requérants en 2015, avec une capacité d'accueil de 240 lits. A partir de mars 2019, en lien avec la restructuration du domaine de l'asile en cours, ce nombre sera augmenté à un maximum de 340 lits, a indiqué le gouvernement obwaldien mercredi.

Dans le cadre du remaniement du domaine de l'asile, la Confédération cherche un site pour un centre fédéral en Suisse centrale. Le processus se prolonge, d'où la nécessité de poursuivre l'exploitation du camp militaire Glaubenberg.

L'été dernier, Berne avait indiqué que le camp du Glaubenberg n'entrait pas en ligne de compte comme site pour le nouveau centre fédéral. En effet, il se trouve dans une région marécageuse protégée d'importance nationale et il n'est pas possible d'obtenir les permis nécessaires aux travaux de transformation.

La Confédération avait jeté son dévolu sur un site à Seewen (SZ). La commune avait donné son feu vert, mais le gouvernement cantonal s'y est opposé.

Lucerne s'est également montré ouvert, ne cachant pas l'intérêt financier de la démarche. Les sites considérés ne sont pas connus.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS