Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Travaux de pompage et déblayements dimanche matin à Zofingue dans le passage sous gare.

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Caves et sous-terrains inondés, glissements de terrain, coupures de courant: les intempéries de samedi soir ont causé de gros dégâts dans les cantons d'Argovie et de Berne. A Zofingue (AG), les dommages devraient se monter à une centaine de millions de francs.

Inondations, glissements de terrain et coupures de courant se sont succédé à Zofingue. Plusieurs commerces, caves, garages, tunnels ainsi que le parking de la gare étaient sous l'eau. Le commandant des pompiers de la ville Peter Ruch a avoué devant la presse dimanche n'avoir jamais vu ça en 45 ans de service.

Dans le parking de la gare, une centaine de voitures étaient garées. Avec les trombes d'eau, les véhicules se sont entrechoqués. Beaucoup ont été complètement démolis.

"On peut parler de chance, car aucune victime n'est à déplorer", a dit la membre de l'exécutif communal Christine Guyer. Deux personnes ont dû être conduites à l'hôpital et deux autres évacuées de leur bâtiment.

Coûteux dégâts

Pas de victimes, mais des dégâts qui devraient coûter très cher: "une centaine de millions de francs", estime Mme Guyer, bien qu'ils soit trop tôt pour les chiffrer exactement. En plus des ménages, de nombreux commerces ont été touchés par les intempéries.

Au total, environ 300 personnes ont été déployées au sein de la commune argovienne, dont les pompiers, le service de défense chimique, la protection civile ainsi qu'une équipe des CFF. La protection civile a distribué de l'eau potable aux habitants.

Pompiers et civilistes seront mobilisés plusieurs jours, a d'ores et déjà annoncé la ville. Contactés près de 500 fois par la population, les services de secours priorisent les appels et demandent aux habitants de se montrer patients.

Perturbations sur route et rail

Les intempéries ont également perturbé les trafics routier et ferroviaire. Peu après 18h00 samedi, l'A1, inondée à hauteur d'Oftringen, a dû être fermée dans les deux sens jusque vers 23h00. Entre-temps, les véhicules ont pu gagner les bandes d'arrêt d'urgence.

Deux voies de la gare de Zofingen étaient également sous l'eau samedi soir, entraînant du même coup des suppressions de trains sur la ligne Bâle-Lucerne entre Olten et Lucerne, et des retards.

Le reste de la Suisse aussi

Les intempéries ont débuté samedi en fin d'après-midi et traversé toute la Suisse, mettant brutalement fin à des températures atteignant jusqu'à 34,8 degrés et du même coup à la vague de chaleur de ces derniers jours. Outre Zofingue, l'arc jurassien et le canton de Berne ont été particulièrement touchés.

La police cantonale bernoise a reçu près de 300 annonces de dégâts. La plupart venaient de la région du Seeland. A Bienne et à Nidau, des fortes pluies et même d'impressionnants grêlons ont douché les passants, comme on pouvait le constater sur des vidéos publiées sur le site de 20 minutes.

Des vents de 105 km/h ont été mesurés à Interlaken (BE). A Wynau (BE), MeteoSuisse a mesuré samedi à 18h00 68 litres d'eau par mètre carré, dont 31 litres en l'espace de seulement 20 minutes. Le Landeron, dans le canton de Neuchâtel, a également été arrosé.

Dans certaines localités de l'est du canton de Soleure, les orages ont aussi causé de nombreux dégâts. Environ 60 personnes ont contacté la centrale d'urgence cantonale pour signaler des dommages, pour l'essentiel des venues d'eau, a indiqué la police soleuroise. Les rafales ont en outre déraciné de nombreux arbres.

ATS