Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Centaines de milliers de manifestants contre l'austérité en Europe

Des centaines de milliers de manifestants sont descendus dans les rues à travers l'Europe, pour une journée de mobilisation contre l'austérité, le chômage et la précarité. Des incidents ont eu lieu en Espagne, au Portugal et en Italie.

A Madrid, des incidents ont éclaté à l'issue d'une manifestation monstre qui a rassemblé des centaines de milliers de personnes en soirée dans le centre de la capitale espagnole. La police a chargé pour disperser quelques centaines de manifestants rassemblés aux abords de la Chambre basse du Parlement et ripostait à des jets de projectiles, de bouteilles et de pétards, a constaté l'AFP.

Plus tôt dans la journée, la police anti-émeutes avait déjà dispersé des centaines de maniefstants à coups de matraques et en tirant en l'air des balles en caoutchouc.

En Italie, un policier a été grièvement blessé à Turin et cinq autres plus légèrement à Milan dans des heurts en marge des manifestations. Au Portugal, la police a chargé à coups de matraques devant le Parlement à Lisbonne, où plusieurs milliers de personnes protestaient. Elle a dit avoir donné l'assaut en réponse à un déluge de pierres jetées par les manifestants.

Grèves générales

Le rassemblement de Madrid marquait le temps fort de cette journée européenne de mobilisation contre l'austérité. De grandes manifestations ont également eu lieu dans la soirée à Barcelone et dans d'autres villes du royaume. Selon les syndicats, plus de neuf millions de travailleurs ont pris part à la grève générale.

Le Portugal lui aussi tournait au ralenti, avec les trains et métros à l'arrêt et de nombreux avions cloués au sol, lors de cette journée de protestation contre les mesures d'austérité du gouvernement de centre-droit.

En France, plus de 130 manifestations étaient annoncées mais les rangs des manifestants étaient souvent clairsemés pour ces premiers grands rassemblements depuis le retour de la gauche au pouvoir. En Grèce, les syndicats du public et du privé ont demandé trois heures d'arrêt de travail par solidarité avec le mouvement en Espagne et au Portugal.

Syndicats suisses solidaires

Les syndicats suisses se sont montrés solidaires mercredi avec les grèves contre l'austérité menées dans plusieurs pays européens. Des actions ont été organisées devant plusieurs consulats et devant la représentation de l'Union européenne (UE) à Berne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.