Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'établissement de détention pour mineurs de La Clairière, à Vernier (GE), a été le théâtre de trois nouvelles évasions dimanche en fin de journée. Une éducatrice a été agressée et trois jeunes se sont enfuis en fin de journée. L'un d'eux court toujours.

Un mineur a prétexté avoir besoin d'un médicament pour attaquer l'éducatrice, lui subtiliser ses clés et l'enfermer dans sa chambre. Il a ensuite ouvert la porte à deux autres détenus et pris la fuite avec eux, a indiqué lundi le Département de la sécurité (DS). La police a interpellé deux d'entre eux. L'éducatrice n'a pas été blessée. Une enquête interne est en cours.

Des travaux de remise à niveau des normes de sécurité du centre éducatif et d'observation de La Clairière ont été lancés fin août. Ceux relatifs au portail et au grillage sont terminés, a précisé le DS.

La Clairière compte 30 places en milieu fermé, soit 16 pour des mineurs en observation et 14, en préventive. Depuis le début de l'année, une vingtaine de jeunes ont pris la clé des champs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS