Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les CFF ont découvert de l'amiante dans les revêtements de wagons "Bpm 51" en rénovation aux ateliers industriels de Bellinzone. Les travaux ont immédiatement été interrompus. Les passagers des trains ne courent aucun danger, a indiqué lundi la compagnie ferroviaire.

Les revêtements en cause ne sont accessibles que lors de travaux de maintenance, précise le communiqué. Une petite surface contenant de l'amiante a été découverte vendredi dernier sur les portes et le plafond de la plate-forme d'un des véhicules incriminés.

Des spécialistes de la Suva et du service médical sont sur place pour examiner "les modalités possibles de reprises des travaux", indiquent encore les CFF. Ces derniers mois, 50 véhicules "Bpm 51" ont déjà été transformés dans les ateliers industriels tessinois.

Ces wagons servent de véhicules de renfort aux heures de pointe et sont utilisés pour constituer les trains spéciaux lors de grandes manifestations.

ATS