Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le trafic ferroviaire a été affecté lundi matin par plusieurs perturbations. Un problème d'aiguillage en Valais, des travaux dans l'Oberland bernois et un accident de personne en Argovie ont notamment provoqué le retard de nombreux trains Intercity.

Le dysfonctionnement d'un poste d'aiguillage entre Viège et Brigue de 09h30 à 10h00 a eu des répercussions sur le trafic en direction de Berne, a indiqué à l'ats Reto Kormann, porte-parole des CFF. Des travaux de longue durée entre Thoune et Berne ont aggravé la situation.

Un accident de personne entre Aarau et Olten (SO) a lui affecté le trafic des trains Intercity entre Berne et Zurich, Bâle et Zurich, ainsi qu'entre Bâle, la Suisse centrale et le Tessin.

Ces perturbations ont entraîné des réactions en chaîne. Ainsi à Berne, l'attente de correspondances a provoqué le retard de plusieurs trains à destination de la Suisse romande. La situation est redevenue normale en milieu de journée.

Grève en France

Le trafic ferroviaire entre la France et la Suisse va également être perturbé par un mouvement de grève prévu mardi. Plusieurs syndicats ont déposé un préavis de grève dans le cadre d'une journée d'action européenne contre la libéralisation du système ferroviaire.

Le trafic entre la Suisse et l'Hexagone "n'est possible que de façon restreinte" durant ce mouvement prévu entre 20h00 lundi soir et 08h00 mercredi, ont averti lundi les CFF. Ils mettent en garde contre des suppressions de trains et des retards.

Un TGV Berne-Paris-Berne sera notamment annulé mardi, tout comme les trains EuroNight Zurich-Barcelone et Barcelone-Zurich, prévus dans la nuit de mardi à mercredi. Ceux-ci devraient néanmoins être remplacés par un service de bus entre la cité catalane et Genève. Les autres trains internationaux, TGV et EC, devraient circuler selon l'horaire, précise l'ex-régie fédérale.

ATS