Toute l'actu en bref

CFF Cargo promet des wagons marchandises moins bruyants que les véhicules actuels (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Un train marchandises moins bruyant, plus léger et performant: CFF Cargo testera dès l'été seize "wagons du futur" équipés de dispositifs les rendant plus silencieux. La phase d'essais s'étendra sur quatre ans.

Une fois le premier wagon homologué, il devra parcourir au moins 400'000 kilomètres au cours de ces quatre années. Dans un premier temps, il ne circulera qu'en Suisse. Ce n'est qu'à partir de la mi-2018 qu'il pourra franchir les frontières, ont indiqué mardi les CFF dans un communiqué.

D'ici la mi-2017, seize wagons vont être équipés en vue d'être utilisés dans un train "5L": "Leise" (silencieux), "leicht" (léger), "laufstark" (performant), "logistikfähig" (adapté aux exigences logistiques) et "life-cycle-kostenorientiert" (orienté sur le coût du cycle de vie), explique l'ex-régie fédérale.

5 à 10 décibels en moins

Le train est constitué de wagons porte-conteneurs équipés notamment de bogies réglables plutôt que montés de manière fixe. Le bogie est le chariot situé sous un véhicule ferroviaire et sur lequel sont fixés les essieux et donc les roues.

Ce dispositif diminue le bruit et l'usure. Autre nouveauté qui réjouira les riverains: le train sera doté de freins à disques qui remplacent les freins à sabots et les essieux seront équipés d'un silencieux.

Avec 5 à 10 décibels en moins, ils seront à peine plus bruyants que les trains de voyageurs. Le projet de CFF Cargo est soutenu par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) et l'Office fédéral des transports (OFT). Le "wagon du futur" pourra être admiré le 23 janvier par les férus de trains au centre d'entretien de Muttenz (BL).

ATS

 Toute l'actu en bref