Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La marque horlogère neuchâteloise Ulysse Nardin a mis au chômage partiel une partie de ses 320 employés sur ses sites du Locle et de La Chaux-de-Fonds. La mesure, prise principalement en raison de la crise russo-ukrainienne, est en vigueur au minimum jusqu'à fin mai.

Ulysse Nardin, rachetée l'an dernier par le groupe de luxe français Kering, a pris cette mesure fin 2014. L'information, parue dans "L'Impartial" et "L'Express", a été confirmée vendredi à l'ats par l'entreprise, sans donner davantage de détails.

Selon les quotidiens neuchâtelois, le chômage partiel touche les employés concernés à un taux moyen de 20%, avec un maximum de 60% pour certains secteurs d'activité. Ulysse Nardin subit depuis une année les effets de la crise russo-ukrainienne. La marque est historiquement très présente dans les pays de l'Europe de l'Est. La récente appréciation du franc a également un impact sur l'entreprise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS