Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bernard Challandes quitte son poste de sélectionneur de l'Arménie, au lendemain de la défaite de son équipe 2-1 à l'extérieur contre l'Albanie dans la campagne de qualifications pour l'Euro 2016. Après quatre matches, l'Arménie ne compte qu'un point et ferme la marche du groupe I, à égalité avec la Serbie.

"Il était écrit dans mon contrat que je devais obtenir un certain nombre de points dans le groupe pour qualifier l'équipe et dans le pire des cas, je devais démissionner", a déclaré Challandes pour expliquer sa démission.

Le technicien neuchâtelois âgé de 63 ans avait pris les rênes de la sélection en février 2014, avec l'ambition, voulue par les dirigeants, de qualifier l'équipe pour la première fois de son histoire pour la phase finale de l'Euro. Challandes, avec sa longue expérience, savait dès le début que ses chances étaient minces, en dépit des quelques individualités de la sélection.

L'Arménie compte six points de retard sur l'Arménie, troisième du groupe. Elle doit disputer son prochain match à domicile contre le Portugal, leader de la poule, le 13 juin. La sélection arménienne était passé proche d'une qualification pour l'Euro en 2012 et pour la Coupe du monde en 2014.

Avant de tenter l'aventure dans le Caucase, Challandes avait entraîné Zurich, Sion, Neuchâtel Xamax, Thoune et les Young Boys en Super League, remportant le titre national en 2009 avec le FCZ. Il a aussi longtemps dirigé l'équipe de Suisse M21.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS