Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le plus gros budget de la Challenge League a terminé sa saison en décevant une fois de plus le public du Stade de Genève.

Alors que le flamboyant promu Neuchâtel Xamax remportait une fête de tir contre Wil (6-3), Servette, lui, s'est incliné 3-0 chez lui contre Rapperswil-Jona.

Ainsi les Grenat n'auront même pas réussi à terminer au deuxième rang du classement, dépassés par un Schaffhouse qui a battu 3-1 Winterthour. Le SFC, lancé dans la saison avec l'objectif affirmé de monter en Super League, accuse un retard final de... 23 points sur Xamax.

Et cette défaite contre Rapperswil-Jona - qui évoluait en Promotion League il y a un an - ne va pas inciter les supporters genevois à croire en un avenir plus radieux. Tout le contraire des fans neuchâtelois qui, même s'ils savent bien quelles seront leurs difficultés en Super League dès cet été, ont pu voir neuf buts en baisser de rideau, dont trois inscrits par Raphaël Nuzzolo, meilleur artificier de la saison avec 26 réussites à son compteur.

Un chiffre suffit à illustrer la différence d'ambiance entre Genève et Neuchâtel: ils étaient 9212 spectateurs à la Maladière (!) et que 1614 à la Praille, soit moins qu'à Schaffhouse (2056). Un dernier chiffre: la fête de tir a eu lieu partout lundi, puisque 24 buts ont été marqués lors de cette ultime journée, soit... 4,8 en moyenne par match !

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS